vrijdag 27 maart 2009

Rudolf à Monaco: Transparence en Principauté, "le grand ménage". De la liste noire à la liste grise, puis blanche. La confidentialité reste la règle.

[Journal Monaco-Matin, 04.04. 2009]

A l'issu du G20 de Londres, la Principauté est sortie de la liste dite 'noire' de l'OESO. Désormais figurent sur une liste 'noire' les quatre Etats Costa Rica, Malaisie, Philippines et Uruguay, et sur une liste 'grise' 38 Etats, dont Monaco. La Principauté entend intégrer la liste 'blanche' d'ici la fin d'année 2009.

Jean-Paul Proust, Conseiller d'Etat (NL: minister-president) de Monaco, sur l'équilibre entre transparence et confidentialité: "La confidentialité reste une règle du jeu pour la profession bancaire." La Principauté ne fournirait des informations qu'au cas par cas, lorsque les soupçons pesant sur un fraudeur sont "avérés, solides et concordants".

[NL: Vertrouwelijkheid blijft regel. Het vorstendom gaat slechts inlichtingen verschaffen van geval tot geval, bij duidelijke, deugdelijke, samenhangende verdenkingen.]

Zie ook http://rudolfamonaco.web-log.nl


-

-

[Journal Monaco-Matin, 25.03.2009]

Commentaire sur le Rocher: "Dès lors que tout le monde le fait, on le fait, on a changé d'époque. En quelque sorte, oui, on peut dire, on va faire le grand ménage."

NL: "Als iedereen het doet, doen wij het ook. Tijden veranderen. In zekere zin, ja, kun je zeggen: we houden grote schoonmaak."

La Principauté a finalisé le 24.03.2009 des négociations avec l'OCDE. Elle est prête à conclure un accord "anti-fraude" avec l'Union Européenne, et à engager des négotiations avec les Etats qui le souhaitent et particulièrement avec les membres du G20.

Voir également http://rudolfamonaco.web-log.nl/.

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen